Pour une poignée de barbus…

J’en ai assez de voir mon argent lancé par la fenêtre. Vous aussi, probablement. Pourtant, on devrait en avoir l’habitude, depuis le temps. Parfois, je me dis que je devrais faire mes impôts, rédiger mon chèque, et simplement ouvrir la fenêtre de mon bureau pour laisser tomber le tout à l’extérieur. Au moins, ainsi, je ne financerais pas les projets ridicules de nos militaires.

Notre armée est risible. Vraiment. Je ne sais pas à quoi elle sert. Pas la moindre idée. J’essaie de me rappeler de la dernière fois où quelqu’un a tenté d’envahir le Canada. ‘Me semble que ça fait un bout. ‘Me semble qu’en leur accordant 19,2 milliards, cette année, on n’en a pas pour notre argent. ‘Me semble qu’on les paie pour aller s’occuper des problèmes des autres, qui ne nous concernent jamais. ‘Me semble qu’on gaspille notre argent, et que c’est toujours pour des questions de religion dont je me fous éperdumment.

Moins on pratique notre propre religion (car oui, ça semble peut-être étrange, désormais, mais nous étions catholiques, au départ…), plus on s’occupe de ce qui ne va pas dans celle des autres.

On le sait, que tous les Islamistes ne sont pas des terroristes! On le sait, que c’est sensé être une religion d’amour et de tolérance! Comme le disait Martin Petit, toutefois, on s’entends-tu que le 11 septembre, c’était pas non plus des petits gars de la Beauce?

L’Irak? L’Afghanistan? Pourquoi est-ce qu’on irait aider qui que ce soit, alors qu’on est plus que dans le trou, financièrement? Qu’est-ce qu’ils ont fait pour nous, récemment, l’Irak? Bon, ok, on voulait plaire aux États-Unis, et faire partie de la bande. C’est l’impression que me laisse toujours notre armée: celle d’être le petit cousin fatiguant qui demande toujours à trainer avec les grands. Emmenez-moi! Emmenez-moi! Je suis tanné de faire semblant d’être utile uniquement lorsque les rivières débordent!

Les États-Unis y sont demeurés sept ans, en y brulant des milliards. Et tout est à recommencer.

Haïdar Al-Abadi, premier ministre désigné d’Irak, tente de réunir Chiites, Sunnites et Kurdes pour faire face à la nouvelle menace de l’état islamique. Bonne chance, ma poule. Pendant ce temps, les États sont revenus pour frapper les terroristes, en tuant naturellement beaucoup plus de civils que d’autre chose. 5500, depuis le début de 2014. 1700, uniquement depuis juillet. Je sais bien qu’ils sont tous barbus, et que c’est dur de viser, mais là… Ils devraient peut-être cibler ceux avec des armes?

Le petit cousin fatiguant a encore demandé à être de la partie, selon Barrack Obama. Harper, lui, dit qu’on lui a demandé. J’ai tendance à croire le premier, et pas mal moins le second. Autrement, ce serait comme si un milliardaire demandait à t’emprunter vingt dollars. Ça ne fait pas beaucoup de sens…

Prenez-nous! Prenez-nous! On veut justifier nos avions de merde, avant de les envoyer à la casse! Nos tire-pois ne servent presque jamais! On veut vous aider! On veut se battre! On aime ça, se battre; on a été entrainés aux frais de nos concitoyens pour ça! On est grassement payés à rien faire, pour ça! S’il vous plait! On le sait, qu’on peut rien vous apporter, mais on va vous faire des beaux sourires! Promis!

Et nos soldats peuvent mourir exactement comme les vôtres! On vous le promet! Je vous jure qu’on s’occupera pas plus de nos vétérans traumatisés que vous ne le faites, quand on va revenir en se demandant pourquoi on est partis! Prenez-nous!

En Afghanistan, nous avons perdu cent cinquante-huit soldats. Pourquoi? Et ne me répondez pas: Pour la liberté et la démocratie!  Qui croit encore à ça, dans ce coin du monde, à part les naïfs finis? On a de la difficulté à obtenir ça pour tous, ici même! Ça vous parait peu, peut-être, cent cinquante-huit gars… Surtout comparés aux dizaine de milliers de morts subis par nos partenaires. Imaginez-vous les dans votre salon, pour voir… C’est beaucoup. C’est trop. Et on a payé, pour les envoyer se faire tuer. Se faire tuer pour rien. Pour faire partie de la bande.

Depuis 1947, si on fait exception de la guerre de Corée, c’est 1800 soldats qu’on a perdu, dans de pareilles missions. 1800. Et on ne compte pas les suicides, au retour. Parce qu’ils nous les renvoient maganés, nos hommes. Fuckés bien comme il faut! Ils reviennent pas mal moins enthousiastes qu’ils sont partis, les bougres, et pour cause! Ils ont vu la guerre, et ont compris que les chances d’y survivre, quand on n’est qu’un pion, sont minces. Peut-être que Roméo Dallaire est devenu sénateur, pendant un temps, mais les autres, ça ne les a guère avancés…

Mais là, c’est différent! Les soixante-neuf soldats que le Canada envoie combattre l’état islamique vont assurément faire la différence! Nos F-18 qui datent de plus de trente ans aussi! Peut-être que la stratégie, c’est de faire rire les terroristes assez longtemps pour que les Américains puissent s’approcher par derrière?

19,2 milliards. On en aide, du monde, avec ça… On en créé, des emplois. On en nourrit, des affamés. On en soigne, des patients. C’est de l’argent, ça, M’sieur Harper! Notre armée est inutile. Mettons les choses au pire: quelqu’un, qui n’a vraiment rien à faire, décide de nous envahir. Mettons. On a peut-être une chance, si c’est le Mozambique, le Kirghïzistan, ou une république bananière. Autrement? Oubliez ça… Les États-Unis viendraient nous sauver les fesses, et on le sait, parce qu’ils ne peuvent se permettre que l’envahisseur prenne pied aussi près de chez eux. Notre armée ne sert à rien, et en conséquence, notre argent non plus. Et si un jour un nouveau conflit mondial devenait assez important pour qu’on ait réellement besoin de nous, on l’aurait déjà dans le baba… On entendrait un zweeeeez, on lèverait la tête, et rideau.

Quant aux Canadiens qui vont se battre POUR l’état islamique… Je les passerais par les armes à la seconde où on leur met la main dessus. J’en ferai même des exemples. Pour ça, pas besoin de soldats, mais de bourreaux. La stupidité n’est pardonnable que dans une certaine mesure.

Mais faites-vous en pas, là! L’Islam est une religion d’amour! J’ai entendu un Imam le dire à Radio-Can! Même si les terroristes tirent leur motivation de là, ils nous aiment, au fond! Et sans aller jusqu’au terrorisme, allez vous promener à Damas avec un manteau décoré du drapeau Américain, pour voir combien de temps vous tiendriez dans la population régulière… Ces gens-là détestent l’occident, dans une forte majorité. C’est religieux, c’est culturel, et ça ne va pas se régler en envoyant nos soldats se faire tuer pour le leur expliquer. Autant essayer de les évangéliser! Du n’importe quoi!

Naturellement, nous n’avons rien à dire… C’est juste notre argent,  très peu notre pays, et pas du tout notre boulot de choisir qui envoyer se faire buter pour rien.  C’est pas de nos affaires, au fond. Et si les États, avec une armée surentrainée, et de l’équipement à la fine pointe de la technologie, tuent plus de civils que de terroristes, alors qu’ils savent exactement où se trouvent ceux-ci, je vois mal comment on pourrait attraper le ti-coun qui planifie de faire sauter un bus à Toronto. Ou à Montréal.

Et si vraiment on le coinçait, l’armée n’aurait pas grand chose à y voir…

19,2 milliards. Pensez à ça, quand vous arriverez juste, pour payer votre loyer…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s