Charmant village…

Ceux qui me lisent savent que je n’ai aucune sympathie pour les manifestants. Je n’en ai aucune pour les flics non plus, alors je suis plutôt impartial, sur la question. J’ai autant de mépris pour les deux groupes, en fait… Les premiers parce qu’ils font beaucoup de bruit pour rien, et monopolisent l’attention des médias…

Ah ma belle pancarte…

Je suis un sale rétrograde. J’aime me servir de ma tête. Mes actions sont directement reliées à ma ligne de pensée. Parler uniquement pour entendre le son de ma voix, je connais pas. Je suis dépassé, apparemment. Pas au goût du jour pour deux sous. Parce qu’à voir ce qui descend dans nos rues, et…

J’aurais pu mal tourner…

J’ai dix ans. Je suis malade, mais je ne me souviens pas de quoi. Je me revois dans le vieux lit à deux étages de notre chalet, presque trop malade pour en descendre. Il fallait vraiment que je le sois pour avoir laissé ma mère remonter en ville sans moi, parce que toutes les raisons…

Le courage de la vérité

Encore une fois, aujourd’hui, c’est la tempête dans un verre d’eau. Lors d’un débat entre les successeurs de Matante Pauline, Pierre-Karl Péladeau a osé dire que le référendum avait de moins en moins de chances de se réaliser, dans l’avenir, parce que l’immigration faisait perdre au PQ un comté à chaque élection. Que ce phénomène,…

Les coureuses d’attentions

Je suis naïf, avec les femmes. Je l’ai toujours été. Pour moi, une femme, c’était pur. Les gars étaient les épais de l’histoire. Les gars trompaient leurs blondes. Les gars n’accordaient pas d’attention à leur dulcinée. Les gars étaient ceux par qui les problèmes arrivent. Brainwashé contre sa propre caste, le gars… Puis,  vers vingt-cinq ans,…

Cinq minutes de bonheur

Il neige. Vu mon manque d’enthousiasme pour les précipitations hivernales, que cette merde blanche nous tombe dessus alors que nous sommes passés à l’heure d’été change peu de choses; j’aime la neige quand je suis près d’un feu de foyer avec ma blonde, dans un chalet en montagne, en Suisse. Je ne suis jamais allé…

Ça c’est de la nouvelle!

J’ai jamais aimé Joël Legendre. Il me tapait déjà sur les nerfs dans iniminimanimo ou je sais pas quoi. J’étais trop gêné pour demander à ma gardienne de changer de poste, alors je souffrais en silence. Nécessairement, au fil des ans, j’ai rarement fait partie de son public cible. Je suis pas une matante, pour…

Comme dans Virginie…

Il y a une dizaine d’années, je me suis déglingué le dos. Quelque chose de beau. Pendant des mois, je n’ai pu endurer que la position stationnaire. Comme je ne pouvais guère lire douze heures par jour, j’ai fini par allumer la télé. J’étais bien avancé, avec les deux postes que je pognais. Je me…