Ici vivaient les Humains

on

Parfois, je me dis qu’on est juste cons. À bouffer du foin. Qu’après avoir fait péter la planète de cent façons différentes, sur notre grande pierre commémorative intergalactique, les touristes d’autres galaxies pourront lire:

ICI VIVAIENT LES HUMAINS. ILS ÉTAIENT PLUTÔT SYMPAS AU DÉBUT. ON NE COMPREND TOUJOURS PAS COMMENT LA MARDE A PU POGNER À CE POINT…

Humains. Nous le sommes tous, pour la plupart, dans nos bons jours. Quand nous sommes satisfaits, si on doit vraiment regarder la vérité en face. C’est facile d’être ouvert et compréhensif lorsque nos besoins sont comblés. Même alors, certains n’y parviennent pas. Les meilleurs d’entre nous le demeurent en toutes circonstances, sans rapport avec leur propre qualité de vie. Ils sont peu nombreux. Et elles sont toutes prises. J’ai vérifié.

Je suis toujours subjugué par la capacité de certains de se chercher de crosses, à grande comme à petite échelle. Notre façon de créer des conflits, souvent à partir du néant, me tue. Les guerres de religions en sont un bon exemple. Soyons large, pour les besoins de la cause: Allah est grand et existe. Jésus était le fils de Dieu, qui est grand et existe. Tous les autres Dieux que vous adorez dans le confort de votre foyer sont probablement grands et existent. ‘Mettons, là… Ils ont tous existé IL Y A LONGTEMPS, PUTAIN! Je ne voyais déjà pas le point de l’Inquisition quinze cent ans après les faits, mais de tuer des innocents au nom d’Allah deux mille ans après les faits? Je dis ça comme ça, mais je suis presque sûr que personne de chez Charlie ne connaissait Allah personnellement. Le KKK ne fait pas exactement figure d’ambassadeurs, dans le domaine, non plus…. Si Dieu est amour, bordel, vous attendez quoi?

C’est dans notre nature, d’avoir besoin d’un sujet de discorde, parfois, et c’est le plus décourageant. Le fric. Les enfants. Le logement. Le boulot. Les gens qui sont totalement heureux nous font chier, disons-le clairement. Vous le pensez, au fond, quand la lumière s’éteint et que vous pouvez enfin arrêter de sourire une seconde…

Les gouvernements. Imaginez l’Utopie: 2019: Réunion au siège des Nations Unies, à New York, des dirigeants des 197 pays recensés. À partir de pas-plus-tard-que-tu-suite, déclare le président de L’ONU, la race humaine ne forme qu’un énorme pays, et vos ressources seront donc séparées à part égales entre tous. Chaque membre aura voix au chapitre, et nous vivrons désormais tous heureux. Et on kickera dans l’espace le cul du premier qui osera faire chier quelqu’un.

Ça semble ridicule, naturellement. Pour nous, qui faisons partie des pays riches et qui jouissons pour la plupart de privilèges que nous ne remarquons même plus, comme la liberté de parole. Pour un enfant qui habite dans une région aride de l’Afrique, toutefois, et qui peine à survivre? Pour un adolescent qui vit dans un pays où ne parvient jamais l’aide humanitaire, parce que la contrebande organisée par son gouvernement s’en empare bien avant?  Pour une petite fille dont la famille a été massacrée par la junte, sans qu’elle n’obtienne jamais justice, et sans qu’elle puisse poser la moindre question, sous peine de disparaitre à son tour? Pour eux, n’importe quoi est une amélioration. Organisez-les. Donnez-leur des armes. Démontrez-leur qu’ils peuvent s’emparer de ce qu’ils désirent par la force. Vous venez de créer une cellule terroriste…

Notre propension à l’insatisfaction m’inquiète, et je m’inclus dans le lot.  Si nous ne parvenons pas, vu notre niveau de vie, à être satisfait, ceux qui n’ont rien et ne reçoivent aucune aide veillent, et prendront nécessairement par la force ce qu’ils croient leur être dû. Je n’ai pas de solution, pour empêcher qu’un jour, Montréal rejoigne Tel-Aviv  dans la catégorie des endroits où il est toujours possible d’exploser en allant se chercher une pointe de pizza au coin de la rue. De là notre tendance à vivre de plus en plus dans l’instant. Je crois que notre inconscient collectif se doute qu’avant longtemps, la marde va vraiment pogner quelque part, et qu’on va tous se retrouver impliqués. Poutine et sa mégalomanie d’un côté. Des tyrans à la tête de gouvernements du Moyen-Orient possédant l’arme nucléaire, d’un autre. J’en passe, et des meilleures…  Faites votre choix. Il y a dix fois plus d’armes nucléaires, à la surface de la Terre, qu’il n’en est besoin pour la détruire totalement. Même dans notre façon de nous tuer, on est cons, je vous dis…

Si on pouvait simplement éviter les conflits mineurs… Je suis pas très religieux, mais il y a eu ce type qui disait de pardonner, il y a longtemps, et ça semble sensé. Naturellement, il a fini crucifié sur un madrier, alors il a bien dû faire chier quelqu’un en cours de route… Personne n’est parfait, mais on peut tous être un peu moins pire…

J’ai vraiment vu un adolescent débarquer de sa planche et aider une vieille dame à traverser le boulevard, ce matin. J’en suis demeuré sur le cul. Il y a de l’espoir. Un peu, quoi…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s