À mon dernier repas…

Personne ne veut penser au jour de sa propre mort. Personne ne s’en réjouit, à part quelques écrivains russes du siècle dernier, déprimés et déprimants. En assistant à une cérémonie funéraire, ce matin, où un homme qui n’avait jamais rencontré la défunte a débité platitudes sur généralités durant dix minutes, je me suis dit que…

In memoriam

J’ignore pourquoi, dans l’imaginaire populaire, la maladie d’Alzheimer a quelque chose d’amusant, à voir le nombre d’humoristes idiots qui font des blagues sur le sujet. Chaque fois, je me réjouis de ne pas avoir vu le spectacle en salle, car je sais trop bien que j’aurais hurlé un Connard! bien senti, sans pouvoir m’en empêcher. Même si…

Vous avez dit hasard?

La scène n’a pas de quoi apparaître dans un film. Une mobylette renversée par un taxi, désormais à l’arrêt. Le chauffeur et le client en état de choc regardant le jeune homme mort, en attendant des secours qui ne pourront rien faire. La faute à pas-de-chance. La mobylette atterrit chez le frère de la victime,…

J’t’haïs, Québec…

Pendant un temps, vraiment, j’ai pensé que je t’aimerais, Québec… Quand j’étais un touriste. Quand je pensais que j’avais du charme à voir le nombre de femmes qui me souriaient, sur St-Jean, avant de comprendre que chaque restaurant flanquait une hôtesse dehors, pour attirer les gogos comme moi. Je t’aimais quand je voyais le château…

Les sept cartes du bonheur

Je sais qu’il vient d’attraper sa putain de couleur.  Ses yeux se sont éloignés trop rapidement des cartes, pour donner l’impression que le turn ne changeait rien. Je vois pratiquement les trèfles à travers le carton, et les jetons que mon adversaire envoie d’un geste négligé sur le tapis me le confirme. Il pourrait naturellement bluffer,…

Les culottes de clown

Parfois, je me demande à quel point les médias nous balancent des débats inutiles par la tête pour nous empêcher de nous intéresser aux vrais problèmes, qu’ils ne couvrent que rarement. Cette semaine, pas une seule journée n’est passée sans que j’entende parler des policiers de Montréal, de leurs moyens de pression ou de leur…

Vroum vroum vroum…

Je vois pas. Non, vraiment, je ne vois pas. Je peux comprendre les trippeux de hockey, les fanatiques de Jésus et les tordus en tout genre, mais les amateurs de course automobile. je peux pas. C’est en dehors de mon ADN. En partant, je n’aime pas être témoin, quand on en vient au sport. Pour…

Les boîtes

J’ai changé d’appartements quatorze fois en dix ans. Et j’ai habité plusieurs années à plusieurs endroits, là-dedans. Si on ajoute à ça le déménagement de dizaines de patients, à l’époque où je travaillais en psy, ça m’en fait environ quarante-cinq, depuis mon départ de chez mes parents. Je ne vous dis pas l’angoisse, désormais, lorsque…

Si on nous les donnait…

Vous vous rappelez de l’effet, si vous y avez déjà mis les pieds pour un match. Vous parcouriez des couloirs de béton qui semblaient interminables à vos petites jambes, après la course en métro, et subitement, vous entriez dans le stade proprement dit. Les milliers de sièges, déjà occupés. La pelouse, et les joueurs qui…