Legault le ridicule

Je vois d’ici le meeting.
-Ça fait un boutte que t’as pas fait parler de toi, François…
-Personne n’écoute pendant les vacances de la construction, anyway… Sur quoi je pourrais ben faire une sortie ?
-Couillard ?
-Bah… On se tanne de taper toujours sur le même clou, chose… Naaan… Quelque chose qui fasse parler.
-‘Y a le burkini, en France ?
-C’est bon, ça ! Personne en voit jamais, ici, alors on s’en fout… Je suis pour ou contre ?
-Les Québécois et tout ce qui est musulman, t’sais…
-Je suis contre, d’abord !
-Attaboy ! J’arrange ça pour 11h !

La politique québécoise n’a jamais volé bien haut, mais depuis cinq ans, elle est devenue franchement pathétique. Depuis qu’un homme à l’ego surdimensionné s’est fondé son propre one-man-show, parce qu’il voulait être calife à la place du calife, on frise carrément le ridicule.

Ces jours-ci, quand je vois la CAQ tenir la ligne dure dans un débat inexistant au Québec, uniquement pour faire parler du parti, j’ai la nausée, tout simplement. Jusqu’à quel point peut-on niveler par le bas ?

Le burkini. Symbole d’oppression ? Mettons, quoique chacune se couvre bien le cul des guenilles de son choix. Disons, pour le plaisir, que toutes les musulmanes puissent dès demain faire du monokini. Vous pensez qu’une loi sur ce qu’elles portent va changer la façon dont la religion et leurs maris les perçoivent ? Le débat est plus profond, et si les Français en font tout un foin, il n’y a vraiment aucune raison d’en parler ici. Ça prend tout pour trouver une plage décente, au Québec, alors de commencer à décider de ce qu’on va y porter…

Mais non. Heureusement que la CAQ est là, pour nous sauver du gros méchant burkini et en appeler au racisme du québécois moyen, avec son test des valeurs… Je me dis que ce n’est pas possible d’être con à ce point, et que de se faire du capital politique sur des sujets aussi futiles prouve bien au départ, si ce n’avait pas déjà été prouvé cent fois, que ce parti est une vraie farce. Ce test des valeurs également. Il comportera des questions sur l’égalité homme-femme ! Wahou ! Parce que le type qui considère que son épouse est une mère porteuse mise sur Terre pour le torcher va certainement élaborer là-dessus dans son formulaire des douanes… Le problème des imbéciles, c’est qu’ils vous croient toujours à leur niveau…

J’ai varlopé Québec Solidaire, il y a quelques semaines, mais au moins, QS, même dans ses moments les plus ridicules, croit à ce qu’il fait.

Legault s’en fout. Totalement. Il en appelle à vos bas instincts. Il sait que vous êtes dérangés par le fait que le Québec est de plus en plus multiethnique, et il est prêt à perdre les votes d’une minorité pour s’attirer les vôtres, lorsque vous vous retrouverez à hésiter entre un PQ en construction et un parti libéral mené n’importe comment par un homme qui a dépassé son potentiel intellectuel le jour où il est sorti de sa salle d’opération. Oh, ça ne vous dira rien, de voter CAQ, mais entre ça et faire des petits dessins sur le bulletin avant de le foutre dans l’urne…

La comparaison entre Legault et Trump m’a amusé. Trump n’est ni un raciste, ni un imbécile, et sa campagne ridicule est un stunt très habilement mené, qui s’est rendu beaucoup plus loin qu’il ne l’avait prévu. Probablement beaucoup trop loin à son goût, même. Si je devais deviner, je dirais qu’il a cru à ses chances durant environ deux semaines, entre la nomination du parti et les premiers sondages, et que désormais, il ne sait juste plus comment s’en sortir. Ce qui m’inquiète, de François Legault, c’est qu’il a toujours cru qu’il allait devenir premier ministre. Le niveau est tellement bas qu’aussi vide et ridicule soit-il, il ne dépare pas tant que ça le paysage politique.
Legault compte sur votre sympathie. Il sait, que huit personnes sur dix, au Québec, n’ont rien à battre de la politique. Que le citoyen lambda ne s’informe pas, et en est même plutôt fier. Qu’il vote comme ses amis, sa famille, selon les mouvements d’humeur du peuple. Ah, tiens ? Du monde dans la rue qui hait Charest ! On vire Charest ! Heille ! Pauline devait tout changer ! Rien n’a changé ! On la remplace par pire que Charest, sans même voir l’ironie de la chose… De remplacer Couillard par pire que Couillard nous ressemblerait fort…

Parce qu’aussi improbable que cela paraisse aujourd’hui, je crois que François Legault parviendrait à faire pire que notre premier ministre actuel. Bon. Pas si tant pire, comme disait l’autre, parce qu’il y a toujours une limite à ce que tu peux creuser une fois fond du baril, mais pire, quoi… L’ego est la dernière chose qui devrait être mise de l’avant, en politique. De le voir, tout fier de diviser le vote qui devrait s’opposer au vote libéral, me fait me demander jusqu’où son irresponsabilité pourrait aller, s’il est prêt à mettre la province à feu et à sang en permettant à un incompétent d’accéder au pouvoir, en essayant d’atteindre un but parfaitement irréaliste.

Parce que si vous vous arrêter à y penser, la CAQ se classe troisième, derrière un parti sans chef qui ne va nulle part, et un autre qui met la hache dans tous les services à la population, en continuant de financer des entreprises multimilliardaires et en laissant partir des fleurons de l’économie du Québec.

C’est un peu comme si je courais le cent mètres contre deux enfants de trois ans et que je parvenais à perdre, tout en me proclamant champion de la course à pied.

Ça fait sérieux…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s