Ni beau ni laid

Il y a des jours ou je voudrais être laid. Pas un peu, mais beaucoup. Moche à faire peur. Je voudrais avoir l’air d’être tombé de l’arbre de la laideur en frappant chaque branche avec ma tête en chemin. Comme si le bon Dieu, dans son infinie sagesse, avait créé un portier pour le musée…